Un vagabondage à travers la presqu’île en travaux- 4ème épisode

port_travaux_11_038-3

Une suite du vagabondage, chronologique, et balades dans les rues ou ce qu’il en reste en attendant qu’elles prennent leur allure « recivilisée ». La Presqu’île n’est déjà plus la friche, une juxtaposition de terrains vagues, elle est en travaux, elle n’est pas encore un quartier organisé autour de ses activités, nouvelles et anciennes, mais ça commence.

port_travaux_16_17-2

Publicités

La pointe de la presqu’île sera bien vide

 

Savarre_Détruit_Sélection_00006

Le Pavillon Savare à brûlé lundi 25 avril le matin. Ceux qui fréquentent la presqu’île y étaient attachés. Un bâtiment du XIXème siècle, avec une belle charpente (Savare est une entreprise de charpente qui importe du bois du nord et qui a quitté la presqu’île depuis longtemps),  qui était à sa manière un concentré de l’histoire du port (qui a été un lieu d’activité portuaire de 1858 à 1969), de la presqu’île, de la navigation (il avait abrité un conservatoire de vieux bateaux, chantier de formation à la restauration de bateaux du patrimoine maritime et fluvial). J’y étais passé il y a quelques semaines, et je me promettais d’y retourner. Quelques photos, prises assez tard le soir. Bien sûr je ne suis pas entré dans les ruines, mais j’ai essayé de retrouver quelques angles de vue.

Pour plus de détails ont peu lire Ouest-France: http://www.ouest-france.fr/normandie/caen-14000/incendie-caen-un-pavillon-du-19e-s-labandon-depuis-deux-ans-4186077

 

Fenêtres sur travaux (3)

Bib_Savare_1_16-3

Avant un petit tour dans le bâtiment « Savare » du nom d’une entreprise de transport de bois qui avait un beau bâtiment en bois sur la presqu’île (dont on espère qu’il ne sera pas détruit dans les travaux de renouvellement du quartier) : pour profiter des anamorphoses (peut-être pas au sens strict…) que proposent les fenêtres bombées de la bibliothèque multimédia en construction sur la presqu’île

Bib_Savare_1_16-2

 

Sur « La Presqu’île »

presqu'île

La pointe de la presqu’île change: nouveaux bâtiments, nouvel usage des terrains engazonnés. Au fond : le Cargö et la Maison de la Recherche et de l’Innovation, en arrière plan l’ESAM (Ecole Supérieure d’Art et Médias), à droite la Bibliothèque Multimédia. A gauche une minoterie encore en activité, dernier témoin d’un quartier installé le long du port sur le canal de Caen à la mer, qui a eu une activité intense jusque dans les années 70-80. Le nouveau Palais de Justice est hors champ à gauche. Reste aussi ce vieux bâtiment de bois qui a un certain charme, vestige des activités d’une entreprise : « Savare », déserté, il hébergeait encore récemment une collection de bateaux qui semble bien avoir été déménagée, sans doute en prévision de travaux de rénovation de ce bâtiment bien familier pour les habitués de la presqu’île.

Petit exercice avec les restes d’une veste abandonnée sur les grilles et une bande de plastique transparente qui décore une vieille porte en bois (couleurs d’origine).