Ouistreham – Lumières d’automne – fin d’après-midi

Fin d’après midi à Ouistreham, j’arrive sur le port, la lumière ! Quelques cartes postales.

Ouistreham – Ciel et lumière d’hiver

 

Milieu d’après midi, pas de vent, la mer comme une sorte de miroir aux mille fragments, quelques mouettes, et des cormorans, dont l’un laisse sécher ses ailes avec obstination.

 

Coup de froid sur la presqu’île (bis)

dscf5524capture

Le froid n’en finit pas, cela fait de beaux matins, de belles lumières, la pollution aidant…. La presqu’île est encore un endroit où l’on trouve des zones abandonnées, une zone à l’abandon ne l’est jamais vraiment.

Et puis il y a ce que l’on ignore plus ou moins volontairement, derrière ces toiles tendues le long de la minoterie il y a parfois (toujours ?) des gens qui dorment.

 

Coup de froid sur la presqu’île

dsc_5603

Il fait froid, c’est l’hiver sur la presqu’île, un peu de givre partout ça vous change une atmosphère….

Un bateau qui a coulé il y a longtemps, et une grue qui semble là pour jouer avec lui, de vieux aiguillages déglingués, bâtiments désaffectés, terrains en friche pour l’instant, ça et là, des vêtements couverts de givre, énigmatiques…, toute une partie de la presqu’île respire encore ce climat d’entre deux des friches industrielles : vagabondages,  échanges, commerces, squats…, la Presqu’île reste une zone de passages.

Autour de l’île – Vagabondages #6

port_travaux_3_20-2

L’île n’est définitivement plus cette pointe de « friche » toute proche du centre de Caen. Encore quelques jours, quelques semaines, et le temps de l’entre deux sera fini, cette pointe de la Presqu’île aura pris son apparence de croisière.

port_travaux_2_43-3