Fifty shades of green (ou plus)

Autre temps autre lumière, il pleut, le ciel est gris, et la forêt porte tous les verts du monde, l’humidité fait jouer les couleurs dans la faible lumière et dans l’ombre, entre les troncs assombris. Cette période du printemps qui voit s’épanouir de jeunes feuilles multiplie les nuances de verts, des plus sombres feuillages persistants aux plus tendres des nouvelles feuilles.

Tentative de restitution, dans le même temps on aimerait pouvoir nommer les nuances de vert… une brève recherche pour les curieux m’a mené ici (je n’ai pas compté les nuances évoquées).

Publicités

Forêt (après la pluie – mais ça va de soi…)

 

ThurySalen_18-43

Petite promenade en forêt avec l’idée de profiter de la lumière de l’après averse, les arbres sont plus sombres, les verts plus lumineux, et il n’y a pas de vent. Les parcelles de résineux ont été « éclaircies » et du coup on voit mieux combien ils poussent droit. J’ai emmené un pied, je soigne les cadrages, j’espère profiter au mieux de la lumière.

L’eau et la lumière

Ciel_à_Houlgate_6essai CO expo

Quelque part du côté d’Houlgate, alors que la pluie se met à tomber sur la mer, le soleil glisse dans les gouttes… illumine le ciel et la surface de la mer un instant. Le temps de s’arrêter et le ciel a changé, mais quelque chose reste dans le ciel. On aimerait mieux rendre le ciel de ce moment là, il est bien difficile de marier la lumière qui s’écoule dans le gouttes, le gris des nuages qui tend vers le bleu (gris sombre trop bleu), les verts de la mer….

Ciel_à_Houlgate_3essai CO expo