La Bataille [3] (Nature vs Usine) La cathédrale engloutie

11 mai 2020, « déconfinement » (un mot qui n’existait pas….) première grande balade autour de Clécy, du Vey, passant pour finir par la filature de « La Bataille ». La végétation explose et semble commencer à prendre le dessus, il y a beaucoup de vent, une quasi tempête, je reste au bord…. prudence est mère de sureté, nous sommes dans des temps de prudence…. Quelques photos quand même. Je projette d’y retourner incessamment profiter de l’exubérance de la nature dans son assaut contre les restes de l’usine. Celle-ci a par endroits, sous certains angles, des airs de cathédrale engloutie, de temple qui perd la bataille contre une nature qui l’envahit.

Des travaux ont eu lieu pour aménager l’accès à l’eau sur les devant de l’usine, y aurait-il des projets ?

Touche pas à mon arbre – La Fabrique

Comme un Filage, ou une répétition en situation, un spectacle de théâtre d’objet, « La Fabrique » : comment un lotissement s’installe, est installé, fait irruption (disruption ? : briser en morceaux, faire éclater, rompre, détruire) à la campagne et y bouleverse tout, les activités rurales, l’élevage, les promeneurs, les animaux, et la nature macadamisée. La Compagnie Sanssoucis, Max Legoubé et Tom A. Reboul, et la visite de Pierre Tual.

C’était au Cube, Centre culturel Coeur de Nacre, à Douvres la Délivrande

Dada Noir : Homo Sapins

DSC_9120

Présentation de travail aux Ateliers Intermédiaires : La compagnie Dada Noir a proposé des tableaux d’une création en cours, Homo Sapins (Avec Nicolas Combrun, Benjamin Audouard – Collaboration artistique : Mathilde Gilot). Puissance des textes et de la scénographie !

Photographies du filage et de la présentation de travail