Tango et musique africaine

TTango_Oua-Anou_135-2

Aux origines du tango, parmi tant influences dans ce pays d’immigration qu’est l’Argentine des XIX et XX èmes siècles, des musiques africaines. Du coup TempoTango a invité dans une de ses milongas au PortoBello Oua Anou, musicien virtuose du Burkina Faso, flutiste, percussionniste, et homme orchestre à la musique généreuse. Après un mini concert il accompagna, comme si les deux musiques étaient faites pour se rencontrer, un tango choisi par Serge Davy, le président de TempoTango..

 

Quelques liens sur le sujet Tango et musique africaine, sur l’oubli et l’occultation de la présence des noirs en Argentine : INA à écouter et lire, ou encore, Dom Pedro, et aussi Michel Plisson

TTango_Oua-Anou_42-2

Publicités

Break Dance Tango au Portobello

TangoPortobello2_73

Au Portobello ce mercredi 2 mars, TempoTango proposait un moment de Break Dance Tango. Violaine et Tanguy ont absolument ébahi tout le monde avec une création de Break Dance Tango, préparée pour l’occasion et qui a déclenché une ovation. Quelque chose de nouveau et parfait, également habité par les deux danseurs : WOUAAAOUUUU !

 

 

Puis il y eut une démonstration de Break Dance qui n’était pas moins impressionnante !

Milongas

TangoPortobello1_006essai CO expo

Elles et Ils (Tangueras et tangueros) arrivent avec, sous le bras, soigneusement fermé par un cordon, un petit sac de tissu qui renferme une précieuse paire de chaussures.

Plusieurs fois par semaine, un vendredi et un mercredi pour ces photos, au Café des arts d’Hérouville, et au Portobello sur le port de Caen, le tango m’explique-t-on est source de pêche pour affronter le monde comme il va….

Et au Portobello : Tino Cebes, un duo Guitare – Percussions, vont un temps accompagner les danseurs avec de superbes moments de musique.

Milonga – Portobello

Portobello_2_135essai capture one_1essai capture one

Au Portobello, TempoTango et son président Serge Davy accueillaient Pedro Lombardi (grand photographe [uruguayen] du tango devant l’éternel) et Mariana Lopez Cattini (grande danseuse de tango uruguayenne). Pedro Lombardi dédicaçait le DVD de son film « No Todo es Rock » (que l’on peut regarder comme un documentaire sur le tango, ou une méditation sur la vie, sur les relations entre les hommes et les femmes, ou le temps et les transformations des pratiques sociales, culturelles et de bien d’autres choses…. ou simplement se laisser prendre par la photographie, les cadrages,  les nuances du noir et blanc, les passages à la couleur….) et dédicaçait aussi son livre « Invitation au tango ». Du coup le canal qui commence juste là, à côté, aurait pu prendre des allures de « Plata » (en moins large…).

Quelques photos :

Portobello_2_221essai capture one

Milonga « Orientale »

Tango_Orient_4_34_DxO-1

Retour dans les milongas, dans une salle que l’on dirait faite pour…. pour les danseurs de tango, pour le photographe qui y vient de temps en temps, et les joueurs de billard, sport qui semble avoir été inventé pour composer une atmosphère avec les tangueros et tangueras. Malgré tout la salle était un peu sombre, peut-être un peu plus qu’à l’accoutumée, difficile de faire des photos dans une salle obscure, et puis quand on s’y met ça finit par passer.

Une milonga sous le patronage d’Osvaldo Pugliese, grand musicien du tango : https://www.youtube.com/playlist?list=PLZQvaX81GsYbegUSOBTnJSX2DP4qQtZ8B

Tango_Orient_4_71_DxO