Chemin-Vert : Extérieur nuit, tard le soir, tôt le matin

1anniv_essai_1_13-2

Une série présentée dans le cadre d’un travail collectif de photographes de Objectif Image 14 sur le Chemin-Vert. Pour le 50ème anniversaire du quartier, un travail de presque un an avec des habitants (ateliers ouverts en liaison avec le centre CAF et les différentes institutions du quartier) et travaux personnel de photographes.

Les 10 photos que j’ai présentées. Le quartier la nuit, tard le soir, tôt le matin.

 

La nuit d’un quartier n’est pas si noire. La nuit est un découpée par l’éclairage urbain, par la lumière du soleil couchant ou la lumière du matin. Il y a les passants, qui rentrent chez eux tard le soir, ou qui travaillent tôt le matin, ou qui courent. Parfois la brume du matin assourdit les sons et efface les limites entre la lumière et l’obscurité. La nuit c’est aussi le moment paisible où l’on sort un chien, où l’on fait un tour pour prendre l’air en fin de soirée, ou bien le moment pour d’aucuns de profiter de l’obscurité naissante du crépuscule pour explorer des zones inconnues, l’aventure en riant…. Quelques images d’atmosphères nocturnes.

Publicités

Matin d’automne

thurysalen_19_77

C’était il y a quelques jours, avant que la pluie et le vent ne fassent tomber les feuilles. Un matin frais et brumeux.

Quelques photos du paysage ordinaire de la Suisse Normande au sud de Thury-Harcourt.

thurysalen_19_5-2

Brume d’un matin d’hiver

ThurySalen_2_8

C’était un matin d’hiver, entre deux longues périodes de zones de tempêtes, un matin de brume, qui finit par se lever pour révéler au dessus de la vallée de l’Orne une grande écharpe de nuage qui semblait agitée par une tempête menaçante, qui semblait vouloir tout engloutir. Mais les vagues de nuages sont moins destructrices que les tempêtes de la Manche ou de l’Atlantique. Bien sûr la brume finit par se dissiper

ThurySalen_2_102