Fifty shades of green (ou plus)

Autre temps autre lumière, il pleut, le ciel est gris, et la forêt porte tous les verts du monde, l’humidité fait jouer les couleurs dans la faible lumière et dans l’ombre, entre les troncs assombris. Cette période du printemps qui voit s’épanouir de jeunes feuilles multiplie les nuances de verts, des plus sombres feuillages persistants aux plus tendres des nouvelles feuilles.

Tentative de restitution, dans le même temps on aimerait pouvoir nommer les nuances de vert… une brève recherche pour les curieux m’a mené ici (je n’ai pas compté les nuances évoquées).

Publicités

Le Printemps est là !

Le printemps est « là », jaillissant, foisonnant, éclatant comme un feu d’artifice en cet après midi, quelque part dans une forêt, sur les branches des cerisiers qui remplissent une clairière que je savais trouver « là ». « Là » c’est vite dit parce que cette clairière n’est sur aucune carte, ni IGN, ni OpenStreetMap ! Sans doute, sautant par dessus le ruisseau bien à l’écart du chemin d’exploitation, suis-je passé dans un autre univers, tout semblable au nôtre, sinon que dans une clairière remplie d’arbres en fleurs on n’entend pas chanter les oiseaux, ni ne voit-on voler les insectes pollinisateurs qui s’activent dans le nôtre….

Malgré ces manques c’était un exceptionnel feu d’artifice naturel, surtout quand, à un moment, le soleil en tournant s’en est venu illuminer les cerisiers les plus fleuris. Rien que pour moi ! Un seul regret, je ne suis pas sûr d’avoir capté ou su rendre ce que ce moment a eu de flamboyant ! Quelques exemples de mes tentatives….

 

 

 

Clichés d’automne (2)

 

Il fait froid et sec, il y a un beau soleil, la Suisse Normande est faite de champs, de rivières (fleuve pour l’Orne), rochers atteignant des altitudes qui défient l’imagination (200, 250 mètres) et des bois, des forêts. Et là, au détour d’un chemin dans un bois, à quelques mètres des rochers, un coup de lumière illumine un monceau de feuilles, ou quelques châtaigniers.

Un peu répétitif, pour saturer les yeux… Sur la terre, qui est quelquefois si jolie

 

 

 

Automne : Lumière – couleurs dans la forêt

DSCF9704

C’est l’automne, il fait un froid de canard, il y a un vent glacial, mais il balaie les nuages, et bientôt c’est une cascade plutôt chaotique, de couleurs au travers des troncs et des feuilles, comme un enchantement. Et pourtant il y a quelque chose d’insaisissable, à mesure que j’avance, la pente s’accroit, la vue change, les couleurs deviennent plus fades, je remonte, je fais comme je peux….

DSCF9602_DxO