Jumièges : Une splendide Abbaye et une exposition exceptionnelle

Comme tant d’autres elle a servi de carrière de pierres, mais les ruines sont parmi les plus belles.

Cet été l’abbaye accueille une exposition de photographes et artistes chinois et d’autres nationalités,  sur le thème : Les flots écoulés ne reviennent pas à la source. Exceptionnelle. Dont un travail d’une vidéaste – Chen Qiulin (4 montages correspondant à des années différentes) sur le barrage des 3 gorges, tout à fait prenant. Elle associe des images des destructions, des images de « spectacle » traditionnel (opéra, danse) prises dans le cadre des travaux, des vues de la vie de tous les jours, des performances ou des installations, on ne peut pas lâcher avant la fin (quelques vidéos de Chen Qiulin ici Farewell Poem  est une des vidéos présentées).

Ne pas oublier Yang Yongliang, et des montages sur les dégâts de l’industrialisation forcée, stupéfiants de précision et d’illusion.

Galerie – On ne passe jamais deux fois devant le même chantier

Janvier 2018 – juillet 2019 18 mois de suivi photographique des chantiers du Tramway à Caen, dans le cadre d’une convention entre Objectif image 14 (collectif de photographes amateurs de Caen) et Tramcités. Préparation des dernières expositions dont Hérouville Saint Clair, Hall de l’Hôtel de Ville du 11 mai au 11 juin.

En préparant ce suivi, au cours de mes lectures, rencontre avec Claude Simon (1913 – 2005 ; écrivain, Prix Nobel de littérature en 1985), dont la lecture a soutenu le parti que j’avais pris de tenter de rendre compte de la difficulté à construire une image réaliste des chantiers par des « compositions photographiques ». Une façon de rendre compte du « chaos » apparent des travaux et de leur évolution, imprévisible pour le passant.

Ce petit coup de chapeau à Claude Simon n’est pas une cuistrerie gratuite, (re)découvrant l’auteur grâce à une auteure allemande qui a travaillé sur Claude Simon et la Photographie (Irène Albers : Claude Simon – Moments photographiques) j’ai trouvé dans la lecture de Claude Simon une démarche qui a conforté la mienne, un encouragement dans le souci de tenter de rendre le désordre bruyant du monde des chantiers (qui n’est peut-être que la métaphore du désordre du monde ambiant qui n’est peut-être qu’un chantier permanent), mais aussi rendre la perception mentale de ce désordre avant que nous n’essayions d’y mettre de l’ordre, par une tentative d’accommodation, par le cadrage, l’instantané, la mise en perspective d’une saisie partielle.

 

Tramway 2019 – Caen Rive Droite – Pôle de Vie

Après les centre socio-culturels de la Grâce de Dieu et de la Guérinière, et de Fleury sur Orne, Objectif image 14 expose au Pôle de vie de la Rive Droite, entre le Best of et la récap.  Belle salle, lumineuse.

Neuf de mes photographies.

Tramway 2019 – Fleury Sur Orne

Deuxième exposition, un partenariat Tramcités – Objectif image 14 et le Centre Socio Culturel de Fleury Sur Orne. Une quarantaine de photographies sur les chantiers du Tramway, avec bien sûr un certain nombre de photographies consacrées aux chantiers qui traversent la commune et à celui du centre de maintenance du futur Tramway. Mes 5 photographies.

Entre quatre tours – le vent glacial

DSCF0918

Passage à la BNF pour l’exposition « Paysage français » que j’ai trouvée exceptionnelle. La confrontation des époques, styles, modalités de présentation, regards de photographes, missions photographies, partis pris… ça marche, une exposition ce n’est pas nécessairement une ligne ininterrompue quasi circulaire de photos  sous cadre sous passe-partout. Sans compter qu’il y a des photos à tomber (au hasard : des montages inventifs « Sans titre » composition murs [Valérie Jouve] , Voyage en banlieue [Bruno Boudjelal, des photos d’une finesse inattendue, une plage de [Massimo Vitali], des portraits d’hôtesses de caisse d’une puissance exceptionnelle [Valérie Couteron], etc., etc…). Bref je n’avais pas vraiment le temps mais en sortant comment faire autrement, en plus il y avait un peu de lumière….

Et ensuite aller voir quelques photos de Marlène Dietrich à la MEP (plus bas)

 

Puis passer à la Maison Européenne de la photographie, plusieurs exposition dont des photos de Marlène Dietrich, beaucoup ne valent pas le déplacement, mais il y a quelques photos de Cecil Beaton incroyables et une de Milton Greene dont la composition est d’une inimaginable justesse. Alors voilà ! Il manque une des photos que j’ai préférées mais je ne l’ai pas trouvée sur internet.

Je n’arrêtais pas de me demander : cette tache blanche en bas  était-elle indispensable ? Peut-être pas ….

Marlène recadrée

10ème anniversaire des Ateliers Intermédiaires

Invitation

Bibliothèque Alexis de Tocqueville, les Ateliers Intermédiaires présentent des travaux d’artistes, étapes de travail, esquisses, amorces de projets, la partie non visible du travail des artistes. Vernissage Samedi 24 juin à 15 heures.

Ce vendredi 23 juin c’était l’installation par les artistes, Compagnies du spectacle vivant, plasticiens, vidéastes,…..

Impression, Chemin faisant

Vernissage_1_334

Installées dans le cadre du « Festival Normandie Impressionniste », les expositions de Objectif Image14 ont été visitées pendant un parcours convivial qui traversait le quartier du Chemin-Vert à Caen, samedi après midi : déambulation, visites, commentaires, nombreux échanges, animations…

Impression, Chemin faisant, une exposition consacrée aux personnes engagées dans la vie du quartier : associations, commerçants, institutions… Les presonnes qui font vivre le quartier, qui en font un quartier où il fait bon vivre.

Les lieux d’exposition de la centaine de photographies présentées par les photographes d’Oi14, ont été parcourus en prenant à chaque fois le temps d’une présentation ; un moment riche qui a mis en valeur la qualité des relations nouées avec les associations du quartier et la qualité des photographies réalisées. La confrontation des techniques, des regards, met en valeur en valeur chacune des associations qui a accepté de jouer le jeu des portraits. Les photographies resteront présentées jusqu’en septembre.

Merci à tous ceux qui ont contribué à la réussite du projet, à la déambulation…, la liste est presque plus importante que le nombre de nos photographies, du Pôle de vie de quartier à Caen-Habitat, et l’imprimeur, qui ne souhaite pas qu’on ébruite son nom, mais qui, apprenant que nos photos concernaient des personnes engagées dans les associations du Chemin-Vert, nous a déclaré : « Ce sont des gens qui méritent d’être mis en valeur, je vais vous faire un prix… »

Derrière un projet qui réussit, il y a toujours, au delà de la mobilisation des bonnes volontés (ou des volontés bienveillantes ?) des rencontres.

20160329 OI14 Affiche A3 Ndie Imp

Impression : Chemin faisant

20160329 OI14 Affiche A3 Ndie Imp

Douze photographes (amateurs) de « Objectif Image 14 », le collectif caennais dont je suis adhérent ont conduit un projet d’ampleur dans le cadre du festival « Normandie Impressionniste« . Présenter les personnes engagées dans la vie associative du quartier, celles et ceux qui font vivre le quartier, qui en construisent le lien social et en font un endroit où les habitants se sentent bien.

Si les photos exposées sont importantes, et les premiers contacts ont montré que tout le monde en est content, la qualité des relations qui se sont nouées avec les habitants engagés dans les associations a fait de ce projet une très riche expérience humaine.

Bon article dans Ouest France du 12 mai

Ouest - Nord-Imp001