Automne : Lumière – couleurs dans la forêt

DSCF9704

C’est l’automne, il fait un froid de canard, il y a un vent glacial, mais il balaie les nuages, et bientôt c’est une cascade plutôt chaotique, de couleurs au travers des troncs et des feuilles, comme un enchantement. Et pourtant il y a quelque chose d’insaisissable, à mesure que j’avance, la pente s’accroit, la vue change, les couleurs deviennent plus fades, je remonte, je fais comme je peux….

DSCF9602_DxO

Publicités

Printemps – Vert et jaune… et blanc

ThurySalen_9_111_DxO-1

Le temps était gris, pas très chaud, mais pas froid et il ne pleuvait pas encore. La campagne de la Suisse Normande est jaune et verte, et blanche. Le colza défleurit, mais il est encore présent, et il y a des boutons d’or, l’herbe, les arbres, ont cette variété de verts qui n’existe qu’à cette période de l’année où les feuilles sont déployées entièrement et où l’herbe pousse à vue d’oeil. Des marguerites et des pâquerettes, et les aubépines amènent des touches de blanc parfois très denses. Promenade….

Il y a aussi des églantines, les premières, délicates en diable.

ThurySalen_9_104_DxO-1

 

ThurySalen_9_118_DxO

Jeux d’fleurs, jeux d’couleurs (2)

ThurySalen_7_7_DxO

C’est encore une histoire de coquelicots, mais pas seulement. Surtout pour un champ de colza, dont les plants de colza sont défleuris et dans lequel on ne voit plus que des coquelicots, comme dans un autre champ on voit énormément de bleuets, ça m’intrigue, parce que, dans des champs de blés ou de seigle que l’on peut voir presque à côté (dix minutes de marche par rapport au champ de bleuets, on ne voir que quelques coquelicots, qui ne risquent pas d’envahir le champ. Deux agricultures ? Dont l’une ne ferait pas la chasse aux mauvaises herbes ? ou bien le colza c’est pas comme le blé et ça ne justifie pas les dépenses de traitement anti mauvaises herbes ?

Deux vues de ce champ de coquelicots, vue à partir de l' »est » (pour aller vite) et vue à partir de l' »ouest », pour commencer la galerie.  Il y a aussi des églantines pour finir.