FACES – Répétitions – Filage (2)

NOESIS_Faces_6_10

NOESIS (Flora Pilet, Alexandre Lepetit) poursuit son exploration du mythe de Narcisse : résidence au « Garage » à Rennes, Réservoir Danse. Quelques photos issues d’un temps de répétition – filage qui ont précédé une présentation à un public d’étudiant(e)s. Pas plus que les fois précédentes il n’y a beaucoup de lumière,  la danseuse se meut dans une semi obscurité, dans une lumière bleu nuit, parfois orangée.

Faces : Conception : Alexandre Le Petit
Chorégraphie & interprétation : Flora Pilet
Dramaturgie & mise en scène : Alexandre Le Petit
Conseillère chorégraphique : Mélanie Lomoff
Composition sonore & lumières : Alexandre Le Petit
Création vidéo : Christophe Bisson
Effets spéciaux : Baptiste Bisson
Régie plateau : Alexandre Serrano

 

NOESIS_Faces_6_116

Publicités

Faces – Répétitions – Filage

DSC_0839

NOESIS (Flora Pilet – Alexandre Lepetit) poursuit son exploration du mythe de Narcisse : résidence au Centre Chorégraphique National de Caen en Normandie (CCNCN). Quelques photos issues des temps de répétition qui ont précédé un filage. Pas beaucoup de lumière,  la danseuse (Flora Pilet) se meut dans une semi obscurité, dans une lumière bleu nuit, parfois orangée.

Faces : Conception : Alexandre Le Petit
Chorégraphie & interprétation : Flora Pilet
Dramaturgie & mise en scène : Alexandre Le Petit
Conseillère chorégraphique : Mélanie Lomoff
Composition sonore & lumières : Alexandre Le Petit
Création vidéo : Christophe Bisson
Effets spéciaux : Baptiste Bisson
Régie plateau : Alexandre Serrano

 

DSC_0797

FACES – Filage

DSC_5085

NOESIS (Flora Pilet – Alexandre Lepetit) au travail aux Ateliers Intermédiaires. Quelques photos issues du filage, la fin de la séquence, lorsque le photographe peine à suivre la danseuse (Flora Pilet) qui se meut dans une semi obscurité, dans une lumière bleu nuit.

Faces est un travail à partir du mythe de Narcisse.

Conception : Alexandre Le Petit
Chorégraphie & interprétation : Flora Pilet
Dramaturgie & mise en scène : Alexandre Le Petit
Conseillère chorégraphique : Mélanie Lomoff
Composition sonore & lumières : Alexandre Le Petit
Création vidéo : Christophe Bisson
Effets spéciaux : Baptiste Bisson
Régie plateau : Alexandre Serrano

La danseuse et la marionnette

DSC_2561

Filage après une résidence à la Comédie de Caen, la Compagnie Sans Soucis, Projet K –  – avec Yum Keiko Takayama – Jean-Noël Françoise, musique – Marie Hardy, lumière – Alexandre Gauthier, manipulations – Laurent Mandonnet, construction – Max Legoubé, mise en scène et manipulations.

Magnifique féerie.

Performances

6_eteile extérieur superpositions19mai2

C’était un soir, invité pour une performance réunissant des danseurs, musiciens, chanteurs, incapable de trouver une façon de rendre quelque chose de ce qui s’y passait, j’avais décidé de faire des photos destinées à être superposées, je m’y suis essayé pendant de longues séances de photoshop…. finalement cela a donné quelques images, puis d’autres séances ont suivi, d’autres danseurs, d’autres musiciens.

Images de performances, une série issue de ces essais. merci aux artistes que je ne connais pas toujours, aux compagnies Nèphèsh, Eteille, l’orchestre du Doc pour avoir accepté ma présence pendant ces performances.

Ces images sont exposées su des grilles dans le quartier du Chemin-Vert à Caen, avec d’autres photographies du collectif « Objectif image 14 », 7 regards sur le Chemin-Vert, quartier où se trouve « La Fabrique », lieu qui accueille des artistes en résidence.

Vibrations – Ter : L’Art de la Rencontre

DSC_0346

Dimanche 2 avril, dans les foyers du Théâtre de Caen, rencontre d’artistes autour de la danse baroque, parfois un peu détournée dans sa forme, mais en gardant l’esprit foisonnant et la recherche de l’harmonie, sinon des contraires du moins des différences, pleines de dynamiques nouvelles.

Des danseurs de tous les styles, baroque, classique, jazz, contemporain, Hip-Hop, j’en oublie surement, des musiciens, des circassiens (jongleurs notamment) sont venus pratiquer l’Art de la rencontre, un premier pas pour une trajectoire à construire ; comme l’écrivit Shi Tao, peintre chinois des XVII – XVIIIème siècle : « Si loin que vous alliez, si haut que vous montiez, il faut toujours commencer par un simple pas ». J’imagine que c’est vrai aussi de la danse.