Le Roi LiRe

DSC_6439

La compagnie Arriverdercho (Elise Esnault, Charlotte Leroy & Anne-Sophie Pommier  présentait « Le Roi LiRe » spectacle jeune public (CP/CE), au Tandem, à Caen. La jeune assistance a suivi avec beaucoup d’attention et de plaisir.

DSC_6460

Publicités

Le peuple caché

DSC_5695

La compagnie « Et mes ailes » au travail aux Ateliers Intermédiaires pour un spectacle autour des contes islandais : Histoire(s) du peuple caché.

Fabienne Guérif, Thomas Reboul, Coline Caussade

Dada Noir : Homo Sapins

DSC_9120

Présentation de travail aux Ateliers Intermédiaires : La compagnie Dada Noir a proposé des tableaux d’une création en cours, Homo Sapins (Avec Nicolas Combrun, Benjamin Audouard – Collaboration artistique : Mathilde Gilot). Puissance des textes et de la scénographie !

Photographies du filage et de la présentation de travail

Antigone – Les murmures d’Antigone

DSC_7095-cnx2900

 

Les murmures d’Antigone, qui ne murmure pas toujours, ce n’est pas dans sa nature…. Les murmures d’Antigone en albanais, en macédonien, en français, comme pour mieux dire qu’il est bien difficile de s’entendre, mais qu’on peut y  arriver, au moins le temps d’une création….  Un « objet théâtral pour 16 acteurs et 3 langues » qui a été travaillé avec des étudiants, comédiens non professionnels, parlant le macédonien, l’albanais et le français et présenté en Macédoine avant de l’être à Fleury et Ifs (Espace Jean Vilar) dans l’agglomération de Caen la mer. Quelques photos prises lors des dernières répétitions (espace Nicolas Oresme à Fleury) 6 mois après la présentation en Macédoine. En trois langues « Les murmures d’Antigone » mobilise sans effets de mise en scène, les échos de ce que nous avons conservé en nous, des strates de nos lectures d’Antigone, des bruits et des fureurs qui ont embrasé la région des Balkans, des échos du monde d’aujourd’hui…. et bien d’autres choses.

La Compagnie « Et mes Ailes » : Fabienne Guérif, mise en scène, Tom A Reboul, musique, Colline Caussade, scénographie.

 

DSC_7152-cnx3000

Geste – Gestes

B_Legay_2_104-2

Quelques photos du travail d’un peintre (Bernard Legay en résidence à la Fabrique, quartier du Chemin vert à Caen). Saisir le geste  du peintre au travail. Pas nouveau en soi mais nouveau pour moi. Comment nait une toile, par la préparation de la matière, dans le geste mesuré, l’improvisation apparente, l’intention qui évolue, la résistance des choses, de la matière, du mouvement…, Pas plus que dans aucune autre activité de création, regarder, voir, ne permet d’appréhender le processus de création….

Du coup je repense à cette phrase d’un peintre chinois (Shitao) : « Si loin que vous alliez, si haut que vous montiez, il vous faut commencer par un simple pas. Aussi, l’Unique Trait de Pinceau embrasse-t-il tout, jusqu’au lointain le plus inaccessible et sur dix mille millions de coups de pinceau, il n’en est pas un dont le commencement et l’achèvement ne résident finalement dans cet unique trait de pinceau dont le contrôle n’appartient qu’à l’homme.«  (Shitao : Les propos sur la peinture du moine Citrouille-amère, page 9)

 

B_Legay_2_134

DansAtelierBL_2_26_DxO