Clichés d’automne (2)

 

Il fait froid et sec, il y a un beau soleil, la Suisse Normande est faite de champs, de rivières (fleuve pour l’Orne), rochers atteignant des altitudes qui défient l’imagination (200, 250 mètres) et des bois, des forêts. Et là, au détour d’un chemin dans un bois, à quelques mètres des rochers, un coup de lumière illumine un monceau de feuilles, ou quelques châtaigniers.

Un peu répétitif, pour saturer les yeux… Sur la terre, qui est quelquefois si jolie

 

 

 

 

Publicités

C’est le printemps !

CLECY_3_sélection_00010

Fin de journée, parti prendre l’air dans la campagne normande, le soleil baisse sur l’horizon. La lumière semble jaillir des fleurs des merisiers pour illuminer le chemin, dans les feuilles de chênes tout juste sorties des bourgeons, elle se prend et étincelle…. ici et là, dans l’ombre elle enflamme un bourgeon, une jeune feuille, éclats d’or et de bronze… Comme une porte de lumière pour entrer dans le printemps. Qui ne sait que l’impressionnisme est né quelque part par là le devinerait…Un festival de lumières….