Éloge du coquelicot (2)

Quand il n’envahit pas les prés, il colonise les fossés, ou bien deux ou trois explorateurs hardis s’installent dans un coin ombré, ou bien entre des pierres et des morceaux de béton dans un chantier, devant une carcasse de véhicule qui a pourtant dû laisser échapper son comptant d’huile de moteur…. Il est résistant, il suffit que la terre ait été remuée, pas complètement empoisonnée, et il surgit.

J’ai oublié dans mon précédent post : « Nous voulons des coquelicots », pour la pétition contre les pesticides de synthèse,  c’est ici !

Publicités

On ne passe jamais deux fois devant le même chantier

Exposition d’Objectif image 14 sur les chantiers du tramway. Un an de suivi des chantiers, au gré des regards de chacun des photographes engagés dans ce projet. Je présente 19 photographies, ou plutôt 19 compositions photographiques.

Trois ensembles de compositions

Ce petit coup de chapeau à Claude Simon n’est pas une cuistrerie gratuite, (re)découvrant l’auteur grâce à une auteure allemande qui a travaillé sur Claude Simon et la Photographie (Irène Albers : Claude Simon Moments photographiques) j’ai trouvé dans la lecture de Claude Simon une démarche qui a conforté la mienne, un encouragement dans le souci de rendre le désordre bruyant du monde des chantiers (qui n’est peut-être que la métaphore du désordre du monde ambiant qui n’est peut-être qu’un chantier permanent). Mais aussi rendre la perception mentale de ce désordre avant que nous n’essayions d’y mettre de l’ordre, par le cadrage, l’instantané, la mise en perspective d’une saisie partielle.

Tramway 2019 – Fleury Sur Orne

Deuxième exposition, un partenariat Tramcités – Objectif image 14 et le Centre Socio Culturel de Fleury Sur Orne. Une quarantaine de photographies sur les chantiers du Tramway, avec bien sûr un certain nombre de photographies consacrées aux chantiers qui traversent la commune et à celui du centre de maintenance du futur Tramway. Mes 5 photographies.

Tramway 2019 – Grâce de Dieu

La pose des premiers rails

 

Depuis le mis de janvier 2018, Caen est traversé par les travaux de changement de Tramway. Travaux très, très importants, du nord au sud, et joignant des villes de la communauté urbaine, Ifs, Fleury, Hérouville Saint-Clair.

Dans le cadre d’une convention avec Tramcités, qui pilote les travaux pour la Communauté Urbaine, des photographes d’Objectif Image 14, dont je suis adhérent, ont suivi les travaux, et vont continuer jusqu’à l’inauguration. Plusieurs expositions vont être organisées en différents endroits de la communauté urbaine, comportant notamment des photos des travaux dans le quartier concerné.

Première exposition dans le quartier de la Grâce de Dieu. Ci-dessous les cinq photographies que j’y présente. En fait je devrais plutôt parler de « Compositions Photographiques ».

Exposition au Centre Socio Culturel CAF de la Grâce de Dieu (Caen)

Un vagabondage à travers la presqu’île en travaux- 3ème épisode

Port_Travaux_5_11

En dehors de toute chronologie, suite du vagabondage dans la presqu’île. Les bâtiments qui semblent en cours de construction sont aujourd’hui terminés, l’environnement est presque organisé. Pendant toute cette période la Presqu’île présente un air de « déjà plus » et de « pas encore », animé par les mouvements aériens des grues, une sorte d’aire de transition dans le temps et l’espace, une zone intermédiaire en quelque sorte, dans laquelle la culture et la création tiennent une place importante.

Et_mes_Ailes_1_01