Carte postale – Suisse Normande un jour d’hiver

Il fait plutôt gris, humide, une petite bruine, ou de la brume qui mouille, parfois un peu de soleil voire un beau rayon qui illumine un chemin creux, tout brille. Le ciel change, qui dit que les ciels normands sont gris ? Je me demande combien il y a de mots pour gris en normand ?

Dans la brume – Clécy, les rochers du Parc

C’est peut-être le flou qui rend le mieux l’impression du promeneur dans la brume, du haut du viaduc qui enjambe l’Orne, la brume estompe toutes les formes et les couleurs.

Quelques images (nettes) de la vallée de l’Orne vue des Rochers du parc, un peu noyée dans la brume qui se dissipe peu à peu.

 

Baie du Mont Saint Michel (Noir et Blanc)

DSC_7431_DxO

La brume fait parfois qu’il est difficile de voir le Mont Saint Michel dans la baie, elle monte et entoure les remparts, et masque le Mont à ceux qui sont dans la baie. Ce jour là j’ai pu entrevoir Tombelaine, avant que le soleil ne fasse son apparition entre les pans de nuages et de brume.

La baie se modifie considérablement,  le cours des rivières (la Sélune et la Sée) est détourné par des bancs de sable importants, et l’on ne peut plus vraiment faire le tour du Mont, au moins aller voir la partie nord, sinon en traversant des plaques de vase assez dissuasives.

Mont Saint Michel : intérieur nuit – lever du jour

DSC_7391_DxO

Court passage au Mont Saint Michel : « magie » de la nuit, « magie » du lever du jour, « magie » de la brume…. « magie » de la baie même quand on ne peut le voir derrière la brume. Il y a un prix à payer, on a essayé de me vendre un verre de chocolat chaud à 5 euros…. on a dû me prendre pour un riche chinois….

Chemin-Vert : Extérieur nuit, tard le soir, tôt le matin

1anniv_essai_1_13-2

Une série présentée dans le cadre d’un travail collectif de photographes de Objectif Image 14 sur le Chemin-Vert. Pour le 50ème anniversaire du quartier, un travail de presque un an avec des habitants (ateliers ouverts en liaison avec le centre CAF et les différentes institutions du quartier) et travaux personnel de photographes.

Les 10 photos que j’ai présentées. Le quartier la nuit, tard le soir, tôt le matin.

La nuit d’un quartier n’est pas si noire. La nuit est un découpée par l’éclairage urbain, par la lumière du soleil couchant ou la lumière du matin. Il y a les passants, qui rentrent chez eux tard le soir, ou qui travaillent tôt le matin, ou qui courent. Parfois la brume du matin assourdit les sons et efface les limites entre la lumière et l’obscurité. La nuit c’est aussi le moment paisible où l’on sort un chien, où l’on fait un tour pour prendre l’air en fin de soirée, ou bien le moment pour d’aucuns de profiter de l’obscurité naissante du crépuscule pour explorer des zones inconnues, l’aventure en riant…. Quelques images d’atmosphères nocturnes.