Printemps – Vert et jaune… et blanc

ThurySalen_9_111_DxO-1

Le temps était gris, pas très chaud, mais pas froid et il ne pleuvait pas encore. La campagne de la Suisse Normande est jaune et verte, et blanche. Le colza défleurit, mais il est encore présent, et il y a des boutons d’or, l’herbe, les arbres, ont cette variété de verts qui n’existe qu’à cette période de l’année où les feuilles sont déployées entièrement et où l’herbe pousse à vue d’oeil. Des marguerites et des pâquerettes, et les aubépines amènent des touches de blanc parfois très denses. Promenade….

Il y a aussi des églantines, les premières, délicates en diable.

ThurySalen_9_104_DxO-1

 

ThurySalen_9_118_DxO