Attack the space (2)

nepheshfabrique1_051-2

C’est un temps de répétition, un orchestre « expérimental » (OMEDOC / Orchestre de Musique Expérimentale du DOC) [« Le mot « expérimental » est adéquat, pourvu qu’il soit compris non pas comme décrivant un acte qu’il faudra juger ultérieurement en termes de succès ou d’échec, mais simplement comme un acte dont le résultat est inconnu » John Cage – C’est sur une des pages de « Attack the Space« ].

Il y a une dizaine de musiciens et une dizaine de danseurs, éclairés dans le noir par des lampes qui s’allument de façon plus ou moins aléatoire, qui semblent construire des tableaux imprévus, mais quand même travaillés et répétés côté musiciens et danseurs. Comment un photographe peut-il rendre compte de cette « expérience » ? Une tentative de réponse.

Publicités

Attack the space !

 

A la tombée de la nuit, entre chien et loup, Nèphèsh, s’est lancé dans une performance dansée déambulatoire, une itinérance nocturne, (enfin quelque chose comme ça) suivis par (une horde lumineuse) des amis et des habitants du Chemin-Vert, venus en curieux ou croisant la déambulation par hasard et happés par la curiosité et l’atmosphère qui se dégage de ces danseurs qui improvisent dans la lumière des petites lampes que tiennent les spectateurs.

Quelques photos:

 

Le site de Attack the space, c’est ici

space_attack_1_462