Présentation

Claude Boisnard (Caen) : Claudeboisnard@aol.com

Ancien enseignant, ancien responsable de formation, je consacre une bonne partie du temps libre que me donne la retraite à la photographie. Membre du collectif « Objectif image 14 »,  adhérent aux Ateliers Intermédiaires, pour la création en train de se faire (http://www.ateliersintermediaires.org/) .

La petite devise du blog « saisir un moment, une lumière, une atmosphère et tenter de les rendre » ce n’est pas seulement restituer une sensation, c’est aussi redonner, par la photographie, à ceux qui ont supporté le photographe et lui ont en quelque sorte ouvert leur porte pendant leur activité, quelque chose de leur travail, de leur présence. Parcourant « 6 MOIS » (une revue photo assez exceptionnelle) n° 6, je viens de trouver cette phrase de Don McCullin : « Photographier, ce n’est pas regarder, c’est ressentir« . Ce n’est pas que je veuille me mettre sous un parrainage aussi illustre, mais je trouve cette phrase extrêmement juste. Et puis, au lendemain de la mort de Yves Bonnefoy, cette phrase, qui me semble très proche de la remarque de Don McCullin, trouvée dans Le Monde : « La tâche du poète est de montrer un arbre avant que notre intellect nous dise que c’est arbre » cette tâche me semble aussi être celle du photographe, et (bien que je ne prétende pas être un artiste) celle de tout artiste.

Trois thèmes m’intéressent particulièrement : le paysage, le spectacle vivant, la danse, dont j’ai découvert que, plus qu’un spectacle elle est aussi une culture.

Le spectacle vivant en train de se faire, les répétitions, le travail de préparation, de réflexion, de formation. Dans la recherche d’une certaine coopération avec ceux et celles qui s’engagent dans cette activité risquée, avec leur courage et leur talent pour ressources principales….

cour30ans_1_10-26-2012_44.jpg

regardsurladanse_005

Il y a aussi les milongas, le tango, dont j’essaie de saisir, lorsque j’en ai l’occasion, l’atmosphère faite d’artifice et de sincérité, faite aussi d’une certain façon d’être là pour les danseurs. Que les danseurs qui ont toléré et tolèrent ma présence en soient remerciés….

Tango_Orient_1_05-05-13_281-2

Quant au texte de Lorca: « Jeu et théorie du duende » il n’est pas loin de tout cela, c’est sans doute un des textes qui traite le mieux de la création (en tout cas pour quelqu’un qui n’en a pas fait l’expérience…). La lecture du texte est une expérience déroutante. Le lecteur est parfois surpris déconcerté, il flotte entre l’ange et la muse par une espèce d’habitude,  les découvrant sous un angle inhabituel, et  pour finir et il doit aussi se colleter avec le duende….

2 réflexions au sujet de « Présentation »

    1. Merci beaucoup, c’est bien agréable de recevoir une appréciation comme celle-ci, et après avoir fait un tour sur votre blog je l’apprécie à sa juste valeur, c’est un œil de connaisseur qui a regardé les photos de ce blog !!! J’ai beaucoup travaillé avec des artistes dans des studios obscurs et des éclairages irréguliers, et j’aime bien les moments entre chien et loup, alors j’apprends à soigner les ombres….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s