Carte postale – Suisse Normande un jour d’hiver

Il fait plutôt gris, humide, une petite bruine, ou de la brume qui mouille, parfois un peu de soleil voire un beau rayon qui illumine un chemin creux, tout brille. Le ciel change, qui dit que les ciels normands sont gris ? Je me demande combien il y a de mots pour gris en normand ?

Dans la brume – Clécy, les rochers du Parc

C’est peut-être le flou qui rend le mieux l’impression du promeneur dans la brume, du haut du viaduc qui enjambe l’Orne, la brume estompe toutes les formes et les couleurs.

Quelques images (nettes) de la vallée de l’Orne vue des Rochers du parc, un peu noyée dans la brume qui se dissipe peu à peu.

 

La Révolte des Fous – étape de travail

Après deux semaines de travail aux Ateliers Intermédiaires, la Compagnie Arrivedercho (The Goaties, Marin Moser, Charlotte Leroy, Leonie Fer, Max Cie) présente, une partie d’une création qui avance pas à pas, une œuvre que l’on situerait entre la cantate et l’opéra, comme un Oratorio : La Révolte des fous, projet poétique, musical, théâtral et chorégraphique.

Touche pas à mon arbre – La Fabrique

Comme un Filage, ou une répétition en situation, un spectacle de théâtre d’objet, « La Fabrique » : comment un lotissement s’installe, est installé, fait irruption (disruption ? : briser en morceaux, faire éclater, rompre, détruire) à la campagne et y bouleverse tout, les activités rurales, l’élevage, les promeneurs, les animaux, et la nature macadamisée. La Compagnie Sanssoucis, Max Legoubé et Tom A. Reboul, et la visite de Pierre Tual.

C’était au Cube, Centre culturel Coeur de Nacre, à Douvres la Délivrande

Forêt – Automne (5)

Les derniers jours des feuilles d’automne, les coups de vent les emportent, elles s’amoncellent sur le sol. Parfois le soleil perce les nuages et illumine les branches et les fougères humides.

Suite d’images inspirées par la peinture, Pollock, Hartung.