Nature vs l’Usine [4]

Exploration, de nouveau la compagnie Sylva : Mélissa et Sarah; cette fois-ci il fait plutôt beau, dans une usine qui perd le combat contre la nature qui revient, recouvre, absorbe des ruines dont la présence reste très forte. Danser avec le murs, les arbres, les herbes, les ronces, le sol irrégulier et couvert de débris divers à peine visibles ; lumière, contrastes….

Jumièges : Une splendide Abbaye et une exposition exceptionnelle

Comme tant d’autres elle a servi de carrière de pierres, mais les ruines sont parmi les plus belles.

Cet été l’abbaye accueille une exposition de photographes et artistes chinois et d’autres nationalités,  sur le thème : Les flots écoulés ne reviennent pas à la source. Exceptionnelle. Dont un travail d’une vidéaste – Chen Qiulin (4 montages correspondant à des années différentes) sur le barrage des 3 gorges, tout à fait prenant. Elle associe des images des destructions, des images de « spectacle » traditionnel (opéra, danse) prises dans le cadre des travaux, des vues de la vie de tous les jours, des performances ou des installations, on ne peut pas lâcher avant la fin.

Ne pas oublier Yang Yongliang, et des montages sur les dégâts de l’industrialisation forcée, stupéfiants de précision et d’illusion.

Danse Création : ECHO

La compagnie NOESIS au Sépulcre pour une création : ECHO – Rituel Chorégraphique de réparation. Résidence de création août 2020 La Coopérative Chorégraphique. Photographies du travail, 7 et 13 août.

Une plongée au cœur des Métamorphoses !

Flora Pilet,  Alexandre Lepetit, Lara Gouix ,Mélanie Giffard & Alexandre Bibia .

Coquelicots – Rouges, blancs et Monet ?

Un moment j’ai cru que Madame Monet allait survenir avec son ombrelle, … quoique un parapluie eut été plus adapté.

Encore des coquelicots, c’est qu’il y en a des blancs aussi, des roses très pâles, la pluie leur va très bien. C’est un champ apparemment abandonné (est-ce que cela peut exister ?) ou bien laissé délibérément aux fleurs et aux insectes de toutes sortes qui se goinfrent. Pure merveille…