Un fleuve de liberté

Caen_Charlie_2_36-2

 

Quelque chose comme « Faites l’amour pas la guerre »

Caen_Charlie_2_4

Rassemblement au mémorial de Caen, à la suite d’un appel d’un collectif d’artistes je crois. Au fronton : « La douleur m’a brisée, la fraternité m’a relevée, de ma blessure a jailli un fleuve de liberté ». Caen suite à la guerre, détruite. Un rassemblement pour la liberté d’écrire, de dessiner, pour la liberté de penser, de créer. Les crayons qui se dressent entre les parapluies.

Les assassinats des personnes présentes à la conférence de rédaction sonnent comme une défaite de la liberté, de l’humanité. Je n’approuvais pas Charlie Hebdo et nous devons être nombreux dans mon cas. Je ne dirai pas « je suis Charlie ». Mais je crois que nous avons besoin de leur indépendance d’esprit, de leur autonomie, de la volonté de penser par soi-même avec les autres, et de la tolérance dont tous leurs amis témoignent qu’elle était une qualité qu’ils partageaient. Une obligation pour que jaillisse la liberté comme d’une source qui ne peut s’épuiser.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s