Posé sur le vent

EnFaimdeContes_1_206

« Posé sur le vent », c’est l’histoire d’une armoire magique qui contient : une planète terre qui tourne, un désert, une forêt, un ciel, des étoiles, la mer, un chameau, une baleine, un drôle d’oiseau, un écureuil, des noisettes….  Ou bien, « Posé sur le vent » est l’histoire d’un drôle d’oiseau curieux de tout, parti courir le monde pour apprendre à chanter, qui reçoit, apprend à écouter, qui fait de ce qu’il a reçu et entendu une superbe musique. Donner, recevoir et rendre, … rendre autre chose que ce que l’on a reçu, autrement, plus tard….

La compagnie « En Faim de cOntes », Lorrain Kamibishai, Alix Lauvergeat et Sylvain Diamand.

Publicités

La Valse de l’Empereur

ORBNTocquevill_2_700

Prenez un lycée (Alexis de Tocquville à Octeville [50]), des élèves de plusieurs sections : Services à la personne, Systèmes électroniques numériques, Métiers de la mode, leurs professeur(e)s, une danseuse-chorégraphe (Elsa Deslandes) pour faire travailler la valse, la danse dans un esprit de danse contemporaine, et onze musiciens de l’Orchestre Régional de Basse-Normandie (pour la musique…). Les élèves de la section Métiers de la mode ont conçu et réalisé les robes, et les costumes, et dansent. Une première présentation devant les élèves du lycée puis dans la salle « La Brèche » (pôle national des arts du cirque) salle comble, en conclusion d’un concert autour de la valse…. Au bout de tout cela de grands… grands… grands moments où tout est réussi ; il y a comme ça des moments de grâce. Quelques photos.

(d’autres sur la page Facebook de l’ORBN : https://www.facebook.com/media/set/?set=a.10153748560485319.1073741849.125203795318&type=1

Lumières – La mer (suite)

Ouistreham_2_60

Le temps est gris, le ciel est gris, la mer est grise, et il se met à pleuvoir… Puis la mer commence à prendre une légère teinte verte, que le soleil va magnifier surtout quand on regarde vers l’Est. Sur un fond de ciel sombre dans lequel se cache toujours un peu de bleu une mer de verts émeraudes brille .

Ouistreham_2_133_DxO

Ouistreham – Les écluses (2)

Ouistreham_3_68

Passage d’un cargo, convoyé par deux remorqueurs, l’un devant et le second derrière qui contrarie la progression du bateau pour mieux le guider dans un passage proportionnellement très étroit. Toujours du monde à regarder, d’autant que pendant la manœuvre  les écluses étant ouvertes on ne peut passer d’un bord à l’autre. C’est un peu comme une gare, un passage à niveau, avec cette différence que les passants ont le nez sur le bateau.

Quand le convoi quitte l’écluse le remorqueur de queue donne toute sa puissance pour freiner le bateau et mieux le guider, l’erreur n’est pas permise sous peine d’endommager l’écluse et de paralyser le trafic pendant des semaines.

Ouistreham_3_105

Lumières – La mer (1)

Ouistreham_1_19_DxO

Pas de soleil ce soir là, un peu de vent, de pluie, des nuages gris sombres, avec une pointe profonde de bleu, et une mer qui prend des nuances vertes. Le traitement ne cherche pas la fidélité à la lumière et aux couleurs, mais plutôt à restituer des sensations, des impressions de soleil caché – couché, de nuit agitée qui s’annonce pour les passagers du ferry qui vient de quitter le port.

De temps en temps la lumière varie et sans que l’on s’en rende compte vraiment un peu de lumière perce jusqu’au sable.

DSC_7232_DxO